Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tadukli, le Kabyle Magazine

Magazine artistique, politique et culturel de la Kabylie. Cet espace prône le dialogue entre les peuples et les cultures. Il est ouvert aux autres cultures du monde.

Tawargit, un groupe amazigh du Maroc, à Béjaia!

Publié le 9 Mai 2016 par Karim Kherbouche in Actualité

Tawargit, un groupe amazigh du Maroc, à Béjaia!

A l'occasion du 36ème anniversaire du 20 avril 1980 / "Printemps Amazigh". Tawargit, Amnay & Amar Amarni, dans la chanson "Pouvoir Assassin" d'Oulahlou et "Grad ifassen" de N'ba Saghru, à Vgayet (Béjaïa).

Tawargit ; En français signifie « Le rêve » : c’est un groupe de dimensions internationales qui reflète la réalité de ce que le peuple Amazigh vit.

Originaire du Sud Est Marocain (province de Tinghir), nous somme de jeunes musiciens tel une famille artistique exprimant leur amour pour l’identité berbère à travers la musique. Elle reflète un mode de vie, un univers de de musique engagée amazigh (berbère), de rencontre, de partage et de guérison.

Historique du groupe

Crée en 2011, Tawargit a commencé ses premiers pas en faisant des concerts sur la scène locale. Le groupe a été encouragé par son public naissant à l’enregistrement de son premier album, SAGHRU : la révolution éternelle, la mémoire du mont oublié. Hommage aux guerriers de la bataille de « Bougafer » où des hommes, femmes et enfants ont résistés pour la dignité et la liberté de cette terre sacrée. Les thèmes de la liberté, la paix, et la démocratie y sont abordés.Après le succès de son premier album au niveau national et international, Tawargit avec une grande volonté et du mérite, a pu séduire un large public tant au Maroc qu’à l’étranger.

La musique du groupe

Les sujets traités dans les chansons de Tawargit sont variés, ils concernent plusieurs domaines de la vie. Et tout particulièrement le social et la revendication identitaire. Nous traitons par exemple : l'émigration, la pauvreté, l'exploitation, l'amour, la solidarité, les contradictions des valeurs de notre société... et bien sûr tout ce qui fait allusion à notre identité Amazigh.

Muha (27 ans) :
Chanteur, compositeur,guitariste et poète, leader et fondateur du groupe, né d’une famille d’artiste. Il apprend à jouer de manière autodidacte, « à l'oreille », et ne s'intéresse que très peu à la théorie musicale. Actuellement il suit ses études en mathématique financière.

♪♫•* ̈*•♫♪

Ahmed (23 ans) :
Chanteur compositeur, guitariste et soliste, c’est un musicien de qualité qui maitrise plus de sept instruments de musique. Il possède une contemplation merveilleuse de la musique. Il suit actuellement des études de musique au conservatoire de Meknès.

♪♫•* ̈*•♫♪ ♪♫•* ̈*•♫♪♫•* ̈*•♫♪

Aziz (23 ans) :
Chœur, percussion, s’inspirant d’Ahidus et influencé par les rythmes africains, sa bonne humeur créée un climat agréable au sein du groupe.

♪♫•* ̈*•♫♪

Rachid (24 ans) :

Chœur, percussion et poète, ses ajouts rythmiques sont une source d’innovation et d’inspiration pour les membres du groupe. Il a des qualités extraordinaires en communication et en relationnel.

Khalid (24 ans) :

Compositeur, guitariste, soliste et bassiste. Aussi membre du groupe Saghru Band, il est né au sein d’un milieu musical. Il est passionné de musique depuis son plus jeune âge et est attiré par l’improvisation le jazz, le blues...

♪♫•* ̈*•♫♪

Allal (34 ans) :

Diplômé en études musicales, il est actuellement professeur de musique à Ouarzazate. Toujours actif au sein du groupe, il est reconnu comme étant l’un des violonistes les plus compétent du Sud-est Marocain.

♪♫•* ̈*•♫♪ ♪♫•* ̈*•♫♪♫•* ̈*•♫♪

Zaki (39 ans) :

Pianiste du groupe, il sait aussi jouer de nombreux instruments. Il est aussi professeur de musique. Ses multiples expériences musicales ainsi que ses voyages permettent au groupe d’approcher la perfection.

♪♫•* ̈*•♫♪ ♪♫•* ̈*•♫♪♫•* ̈*•♫♪

Jaouad :(26 ans)

L’un des batteurs les plus doués du sud-est marocain, il maîtrise plusieurs styles : Amunstyle, Funk, Gnawa,...Cependant c’est évidemment sur scène que Jaouad s’exprime le mieux

Commenter cet article