Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ait Menguellet esquisseLe grand chanteur et poète kabyle, Lounis Ait Menguellet serait en tournée dans toute la France, à en croire le chanteur Gavro'che qui travaille avec son tourneur. C'est une grande première dans la carrière artistique de Lounis Ait Menguellet puisque "d'habitude, il fait une ou deux grandes salles en France mais là c'est différent, il va faire toute la France", ajoute Gavro'che.

Nous remercions notre ami Gavro'che pour nous faire part de cette information.

Karim Kherbouche

 

« La carrière de Lounis Aït Menguellet peut être scindée en deux parties selon les thèmes traités : la première, plus sentimentale de ses débuts, (...) et la seconde, plus politique et philosophique, caractérisée par des chansons plus longues et qui demandent une interprétation et une lecture plus approfondie des textes. »

L'adjectif "philosophique" me parait devoir être justifié quand il est appliqué à un poète. A quelles chansons ou parties de chansons l'appliquez-vous ? Personnellement, je ne vois rien de philosophique chez Aït Menguellet et parler de philosophie ou de philosophe à son propos me parait être une façon de céder sans distance critique à une représentation populaire du chanteur. D'autant plus que vous admettez vous-même plus loin qu'il n'est « ni philosophe, ni penseur, tout juste poète ».
« Au cours de la dernière année, Lounis doit tout abandonner après la mort, dans un accident de la circulation, de son grand frère, jeune commissaire de police à Alger, qui l’avait à sa charge et s'occupait de lui depuis le départ du père à Oran. »

On dit qu'il a repris l'épouse de son frère, suite à une ancienne coutume kabyle : le lévirat. Si ce détail biographique est vrai, il me parait important de le signaler.
« Malgré les aléas de la conjoncture et de l’ingratitude humaine, il reste le plus populaire des chanteurs kabyles. Et surtout le plus dense et le plus profond. » Et plus loin : « Incontestablement, Ait Menguellet est aujourd'hui notre plus grand poète. »

Ait Menguellet1

Je trouve 1) qu’il y a trop de jugements de valeur positifs dans cette formule ; 2) que le possessif « notre » est malheureux dans ce contexte car la poèsie d’Aït Menguellet est désormais traduite et accessible à beaucoup de lecteurs/trices endehors de la communauté kabyle ; 3) que l'ingratitude est une interprétation que vous faites d'un fait ou d'un événement que vous ne citez pas...
« Troubadour, chanteur-compositeur, Aït Menguellet perpétue cette tradition orale des montagnes kabyles qu'a si bien mise en évidence avant lui le grand poète Si Mohand, décédé en 1906, et qu'a chantée Marguerite Taos Amrouche »

C'est bizarre, mais je le trouve plus proche de Slimane Azem que de Si Mohand. Ce dernier est notamment le promoteur d'une tradition de poèsie érotique dont on ne trouve pas trace dans la poèsie somme toute très chaste des deux premiers...
affiche spectacle archive-copie-1« 1984 : Akbaili ; 1984 : Arrac lezzayer ; 1986 : Asefru ; 1987 : « Les années d'or » 48 titres, reprises en 6 volumes. des 45 tours ; 1988 : Achimi ; 1990 : Avrid n temzi 1992 : Akw nikhdaa Rebbi ; 1993 : Awal ; 1995 : Iminig egguid ; Janvier 1997 : Siwliyid thamac ; 1997 : Ettes Ettes ; Décembre 1998 : Amjahed ; Juillet 1999 : Inagan ; Janvier 2000 : Askouti ; Janvier 2001 : Inasen ; Janvier 2005 : Yennad Umghar… »

Je crois qu’il y a quelques erreurs de chronologie dans cette liste : Askouti est un poème plus vieux que 2000, ettes, ettes date de plusieurs années avant 1997 et fait partie du même album que Arrac lezzayer, etc.
C’est donc à revérifier…
Bien à vous et merci pour cette biographie !

« ait-menguellet.forumactif.com »)

 

Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :