Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De père kabyle et de mère franco-italienne, Iness Mezel a su, grâce à sa voix chaude et joyeuse, colorer sa berbérité avec diverses influences africaines, jazzy et latino-américaines.  
"Malgré un parti pris métissé qui fait craindre l’opportunisme, les plus gros pièges du World beat, les greffes un peu grossières de boîtes à rythmes sur des canevas "ethniques" sont évités. Ici (dans l’œuvre d’iness Mezel, NDLR), tout semble couler de source. Sans trop se rendre compte du dépaysement on se fait promener du Brésil au Moyen-Orient, de l’Algérie aux Antilles, en découvrant par la même occasion un autre visage de ce Maghreb qu’on aurait tort de réduire au raï", écrit le quotidien canadien l’Express.  
Après des études musicales classiques aux côtés de Nicole Maison, pour le chant lyriques baroque -Sara Lazarus, pour l’improvisation jazz - Elik Tara, pour le chant africain et Tamia, pour le chant contemporain, Iness oriente son travail de composition vers l’ouverture de l’espace harmonique (la gamme pentatonique étant souvent utilisée en musique traditionnelle berbère), opte pour une conception poly rythmique des arrangements et engage la musique berbère vers des horizons inédits.  
En écoutant les mélodies d’Iness, on s’arrête sur place et on croit découvrir une star. Puis, en s’informant, on s’aperçoit qu’elle l’est déjà. Ces mélodies envoûtantes sont enjolivées de textes émouvants où elle exprime, dans un Kabyle qu’elle mène sur des chemins buissonniers où souffle le Jazz, l’attachement à la liberté, la résistance et le combat, la jeune fille, la mère, la condition des femmes, l’identité, l’Afrique et ses enfants et défend bien d’autres causes justes.  
Le phénomène Iness ne laisse personne indifférent. Les médias en parlent, ses tubes font rencontrent un succès époustouflant. D’ailleurs, elle s’est vue décerner le titre de Coup de cœur de l’émission estivale "De Limoilou à Tombouctou" de la chaîne CBV-Québec. Le 05 septembre 1998 fut un jour de triomphe dans la carrière artistique d’Iness : elle reçoit le Trophée "Kora All Africa Music Awards" qui la consacre Meilleure Chanteuse d’Afrique et Meilleure Artiste d’Afrique du Nord, l’événement fut retransmis à la télévision en direct de Johannesburg et regardé par plus de 350 millions de spectateurs ! Le 04 Juin prochain, elle donnera un concert au Satellite Café sis à la rue de la folie Méricourt, à Paris pour clôturer en apothéose le festival Femmes du Monde qui se tient chaque année pour célébrer la Femme du monde et qui a débuté le 04 du moi courant. Ce choix des organisateurs de ce festival n’est guère fortuit au regard de ce que représente l’idéal Iness tant sur le plan artistique qu’idéologique.  

                                    Par Karim Kherbouche

Tag(s) : #Potrait
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :