Karima, chanteuse kabyle, ses plus belles chansons

Publié le par Karim Kherbouche

Karima-concert2.jpgKarima, cette jeune Kabyle, est née chanteuse. Son corps est le support d’une voix. Chemin faisant, elle a croisé des cordes, des vents, des boums.
Un jour, ses yeux se sont jetés dans les bras d’une partition d’un homme qui sait les lire : Chérif Kheddam. Ce pionnier de la chanson kabyle, qui continue de mettre le monde en musique, a insufflé au patrimoine musical algérien, singulièrement berbère, l’audace philarmonique et poétique. Depuis et malgré les tourments que sait créer la Seine ou l’exil, Karima est toujours là . Dirigée par Chérif Kheddam, elle devient une autre interprète, une autre femme. Quelle embellie ! cette voix qui sait sécher les larmes est portée, ici, par un orchestre – trois, en fait – qui savent dessiner l’harmonie. Cette alchimie s’explique par la touche d’un maître : « Da Chérif ».
Cette femme sait chanter et Kheddam a plusieurs cordes à son luth. De cette rencontre est née une nouvelle aventure. Un son à écouter. Les senteurs de l’Algérie sont là, l’aura des enfants de ce pays estrendue. Brute, elle est brute, elle se narre.


KARIMA yemma thassa

Karima la diva kabyle en live au zenith "assa nazha"

Karima"Weltma Thametoth"Olympia 1994(A.Baroudi batterie)

Publié dans Vidéos clips

Commenter cet article