Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Une du quotidien Le Matin au lendemain de l'assassinat de MatoubFin juin 1998, Abderrazak est toujours dans la région de Sidi Ali Bounab. Il est formel.

L’assassinat du chanteur Matoub Lounès est l’œuvre de Hassan Hattab. C’est lui qui l’a organisé et participé à son exécution, et ce, en application de la fetwa émise par Abou Mossaâb Dichou. Celle-ci condamnait à mort Matoub pour les propos qu’il tenait au sujet des terroristes. Il a revendiqué l’attentat, mais la réaction de la population lui a fait peur au point d’être allé voir la mère de Matoub, pour lui dire que le GSPC n’avait rien à voir avec le crime. 

C’est ce qui l’a poussé à rendre public un autre communiqué, qui a suscité la colère au sein de son organisation. Hassan Hattab a pris également part à l’embuscade ayant visé Kasdi Merbah, en août 1993, le tuant sur le coup, avec son fils Hakim âgé de 25 ans, son chauffeur, Hachemi Aït Mekidèche, son frère, Abdelaziz Khalef, et son garde du corps, Abdelaziz Nasri. Il était aux côtés de Hakim, Toufik et Zoheir. Deux groupes se sont chargés de cette opération.  Le premier a loué une villa mitoyenne de celle du défunt Kasdi Merbah pour guetter ses mouvements ; puis, dès que son véhicule est arrivé, le signal a été donné aux exécuteurs pour le cribler de balles.

Salima Tlemçani; Source: El Watan

 

Tag(s) : #Matoub
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :